Pour qui, pourquoi ?

Le RITMO  est une méthode d’accompagnement du traumatisme et des phobies alliant un grand état de relaxation couplé à des stimulations bilatérales (yeux, tapotements, sons).

Son champ d'application peut être :

  • les traumatismes primaires ou secondaires (personnes qui soignent les premiers blessés, assistantes sociales, policiers...)
  • les phobies type des araignées, de l'école, de l'avion...
  • le traitement des dépendances
  • l'aide aux personnes handicapées ou soumises à des traitements chimiques lourds
  • le deuil
  • bien d'autres indications traumatiques
  • le développement ou la récupération de capacités mentales ou émotives dans tous les domaines de la vie...

Une à deux séances suffisent.


Le RITMO passe par le corps!

Le RITMO = Retraitement de l'information traumatique par les mouvements oculaires

utilise des stimulations bilatérales comme les mouvements oculaires, les sons et les tapotements pour transformer l'expérience du souvenir traumatique, via l'inconscient; pour en modifier sa perception  et y puiser de nouvelles ressources dans la réalité présente et dans la capacité à faire des choix.


Déroulement de la séance

La séance comprend:

  • une phase où le patient explique les circonstances de son traumatisme et son histoire
  • une phase de stimulations bilatérales concernant les pensées négatives que le patient a sur l'événement
  • une phase de désensibilisation
  • une phase de ré-introduction de pensées positives concernant l'événement
  • une phase de remise en situation où le patient revit sous un autre angle le problème et où il trouve Sa solution.

Prix d'une séance d'une heure et 15 mn = 65€


Reconnaitre le syndrome de stress post traumatique

  1. Victime d'un traumatisme
  2. revit le traumatisme (flashback, cauchemars, hallucinations, images intrusives...)
  3. évite la confrontation avec les stimuli du traumatisme : pensées, activités, sentiments, conversations, situations, personnes..
  4. toujours en éveil (hypervigilance, sommeil perturbé, difficulté de concentration, de contrôle des émotions)
  5. stress dans la vie quotidienne (impact social, professionnel)
  6. durée = plus d'un mois avec une survenue selon les cas aigue, chronique ou retardée

Troubles du stress extrême

  • altération dans la régulation des émotions et impulsions
  • altération de la concentration, de l'attention, amnésie
  • altération de la perception de soi-même (sentiment d'inefficacité, de culpabilité, de responsabilité, de honte, minimalisme, sentiment d'être blessé...)
  • altération de la perception de l'agresseur
  • altération dans la relation avec les autres
  • somatisations
  • altération des systèmes de croyance